Le gouvernement réfléchit à l’amélioration de l’offre sanitaire du Gabon

Une Santé & Social
vendredi, 13 septembre 2019 16:21
Le Centre hospitalier universitaire de Libreville. Le Centre hospitalier universitaire de Libreville.

(Le Nouveau Gabon) - Pour avoir une idée précise sur la situation des structures hospitalières du pays, le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale a convoqué une séance de travail avec les ministres de la Santé, Max Limoukou et de la Défense, Rose Christiane Ossouka Raponda.

Au cours des échanges, le point sur la situation des établissements hospitaliers et sanitaires du pays a été fait. Les discussions sur les moyens et stratégies permettant la mise en œuvre du plan de développement sanitaire plus performant pour le pays ont également été menées.

Les aspects liés au fonctionnement, à la bonne gouvernance, aux moyens financiers, au personnel, à l’état des infrastructures, à la dotation en termes de budget, à l’approvisionnement et à la distribution des médicaments ont aussi été évoqués. Le but étant de rendre toutes les structures sanitaires du pays beaucoup plus performantes.

Occasion pour Julien Nkoghe Bekale d’interpeler les membres du gouvernement sur l’urgence de mettre en place des stratégies permettant la mise en œuvre d’un plan de développement sanitaire plus performant au bénéfice des Gabonais. « L’un des défis majeurs du gouvernement gabonais est d’offrir à la population des prestations sanitaires de qualité́ dans un esprit d’équité́ et de justice sociale ».

Pour sa part, la ministre de la Défense nationale a indiqué que des instructions ont été données pour parvenir à l’amélioration du fonctionnement des structures médiales placées sous son magistère. Dans ce cadre, a précisé Rose Christiane Ossouka Raponda, « des contrats et des conventions ont été signés avec des prestataires en vue de pouvoir suivre la maintenance des équipements, notamment à l’Institut de Cancérologie d’Akanda et à l’hôpital des Instructions des Armées Omar Bongo Ondimba ».

S’agissant des structures sanitaires publiques, le ministre de la Santé a annoncé la matérialisation dans un avenir très proche des orientations du chef du gouvernement. « Au niveau des ressources humaines, nous allons mettre un accent particulier sur la formation, ceci en fonction des besoins des CHU », a par exemple assuré Max Limoukou.

Cette rencontre entre dans le cadre des réunions sectorielles initiées par le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale et visant à mettre en musique la politique du président de la République, Ali Bongo Ondimba. Laquelle consiste à placer le social au cœur de son action.

Stéphane Billé

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] nouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.