Selon Mohamed El-Kettani, PDG d’Attijariwafa, le franc Cfa est une monnaie «d’échange extrêmement importante»

Finance
lundi, 18 mars 2019 09:43
Selon Mohamed El-Kettani, PDG d’Attijariwafa, le franc Cfa est une monnaie «d’échange extrêmement importante»

(Le Nouveau Gabon) - En marge du Forum Afrique développement ouvert le 14 mars dernier à Casablanca au Maroc, le président-directeur général du groupe bancaire marocain Attijariwafa Mohamed El-Kettani (photo), s’est invité au débat sur le destin du franc Cfa, apprend-on dans la presse locale.

«Nous sommes les premiers collecteurs de l’épargne dans cette monnaie en Afrique de l’Ouest, qui est utilisée au sein de l’économie de cette sous-région. C’est une monnaie d’échange extrêmement importante.», a lancé le PDG d’Attijariwafa.

D’après lui, le franc Cfa «s’intègre dans des unions où s’imposent des règles de gestion, tant sur le plan budgétaire, des équilibres macroéconomiques que d’une politique monétaire qui est régie par une banque centrale régionale, que ce soit dans l’UEMOA ou la CEMAC».

Aussi, faut-il selon Mohamed El-Kettani, s’attaquer aux réformes économiques dans les pays concernés, plutôt qu’à la monnaie qui, selon ses explications, ne pose aucun problème.

«Le plus important je pense serait d’accélérer les réformes déjà engagées pour le Doing Business. C’est dire qu’on devrait avoir moins de bureaucratie, plus de digitalisation au service des peuples et des entreprises, et des politiques fiscales cohérentes.», confie-t-il.

PcA

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.