Les exportations françaises ont connu une hausse de 6,25 % en 2018 au Gabon

Economie
lundi, 08 avril 2019 11:04
Les exportations françaises ont connu une hausse de 6,25 % en 2018 au Gabon

(Le Nouveau Gabon) - La tenue du colloque économique Gabon – France, le 29 mars dernier, aura permis d’être mieux édifié sur le tableau de bord des échanges commerciaux entre les deux pays.

Malgré de nombreuses mutations en cours au Gabon, l’hexagone tient toujours une place prépondérante sur l’économie du pays. En effet, deux de ses principales filiales à savoir : Total Gabon et la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), filiale d’Eramet font toujours office de fer de lance de l’économie gabonaise.

En matière d’hydrocarbures, Total Gabon a produit près du un quart du pétrole brut gabonais, soit 36 100 barils par jour en 2018, avec à son actif, près de 260 millions de dollars d’investissements en moyenne, pendant cinq années, a indiqué le Directeur général, Henri-Max Ndong-Nzue, au Moniteur du commerce international (MOCI)

Dans le même temps, la Comilog a fait quatre millions de tonnes de manganèse sur les cinq millions au total produits par le pays, au cours de la période sous-revue.

Dans le secteur du commerce, la France se taille également la part du lion, tenant à distance la Chine, qui est même devancée par la Belgique. Le géant asiatique serait à 10% de part de marché, indiquait Christophe-André Frassa, sénateur des Français établis hors de France, et président du groupe interparlementaire d’amitié France-Afrique centrale, quand la France caracolait à 28-30 %.

D’après les Douanes françaises, tous les grands postes de vente tricolore ont progressé l’an dernier : machines et produits mécaniques, pharmacie, matériel électrique notamment, qui ont représenté à eux trois 38 % du total ; mais aussi céréales, + 32 %, ou encore ouvrages en fonte, fer et acier : + 19,22 %.

Au total, les exportations françaises ont bondi de 6,25 % à 458,8 millions d’euros en 2018, « une hausse de nos exportations que nous n’avions pas connue depuis 2011 », se réjouissait Christophe-André Frassa.

Stéphane Billé

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.