Madeleine Berre plaide pour un espace de promotion de l’artisanat local

Economie
mercredi, 18 mai 2016 09:37
Madeleine Berre plaide pour un espace de promotion de l’artisanat local

(Le Nouveau Gabon) - Le plaidoyer était au centre des travaux entre la ministre du Tourisme, Madeleine Berre, et les artisans locaux, il y a quelques jours. Le membre du gouvernement entendait ainsi trouver, de commun accord avec les opérateurs économiques de cette filière, des solutions adéquates en vue de booster la production de l’offre artisanale ainsi que sa contribution conséquente au potentiel touristique gabonais.

Cette rencontre revêtait une importance capitale, a souligné la ministre : « Il est devenu plus qu’important, voire même impératif, de permettre aux potentiels visiteurs de la prochaine Coupe d’Afrique des nations de football, et au-delà, de mieux apprécier la diversité culturelle et artistique national », a-t-elle soutenue.

Rendre visible le secteur artisanal

Ce projet intitulé « Implication de l’artisan dans l’offre touristique de la Can 2017 et au-delà », consiste essentiellement en la mise en place de « Cases de souvenir » et d’un mini-village artisanal. Et de manière induite, à susciter l’émergence d’un tourisme artisanal contributeur à la diversification de l’économie. «Toutes les actions sont faites pour que le secteur artisanal puisse éclore, être visible. Nous avons l’avantage de partager l’expérience du village de Noël et nous poursuivons sur cette lancée. Nous sommes en train d’aller au-delà de cette action à travers sa pérennisation sur toute l’année à travers la mise en place d’un site », a-t-elle affirmé.

Il s’agit, dans un premier temps, de sélectionner les artisans sur la base d’un concours portant sur les spécificités des quatre provinces retenues pour la Can 2017. « Chaque artisan devra présenter, avec des matériaux retenus, notamment (le raphia, le bois, la pierre de Mbigou, l’argile, la liane le coquillage, le tissu et le sable), la vie quotidienne dans les villages et les villes du Gabon, les us et coutumes. Mais surtout ce qui fait la spécificité des neuf provinces du pays», a expliqué Victoire Yémalin Houngbedji, la chargée d’études tourisme et hôtellerie au ministère du Tourisme.

Le tourisme, un incontournable facteur au développement

La relance du secteur touristique gabonais est une initiative qui intègre totalement le Plan stratégique Gabon émergent (PSGE). Car, longtemps marginalisé au profit d’autres secteurs plus lucratifs, le tourisme se présente aujourd’hui, selon les autorités gabonaises, comme un incontournable facteur de développement de cet État rentier qu’est le Gabon.

Cela, suite aux baisses consécutives du prix du baril et des réserves pétrolières, principale ressource du pays. Il est donc urgent de diversifier l’économie en se tournant vers d’autres secteurs porteurs, reconnaissent les autorités gabonaises.

 

Synclair Owona

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.