La Beac revoit le dispositif des réserves obligatoires et ses interventions sur le marché monétaire

Finance
mercredi, 04 mai 2016 16:52
La Beac revoit le dispositif des réserves obligatoires et ses interventions sur le marché monétaire

(Le Nouveau Gabon) - Dans le cadre de la tenue son Comité de politique monétaire (CPM) extraordinaire ce 4 mai 2016 à Yaoundé, au Cameroun, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Cemac) a adopté une décision fixant les règles instruments et modalités d’intervention de la Beac sur le marché monétaire, d’une part, et celle relative au dispositif des réserves obligatoires dans la Cemac, d’autre part.

Au sujet du marché monétaire, le CPM a introduit des aménagements qui visent principalement l’uniformisation des coefficients des réserves obligatoires, avec la fixation des seuils de constitution pour écarter les établissements de crédit collectant un volume faible de dépôts et l’élargissement des éléments de l’assiette des réserves obligatoires par l’incorporation des titres de créances négociables.

Parlant des interventions de la Beac sur le marché monétaire, la banque centrale a noté que le dispositif en vigueur depuis 1994 porte essentiellement sur la nature des instruments de politique monétaire ainsi que leurs procédures d’application et la simultanéité des interventions positives et négatives (injection ou ponction de liquidité) qui entravent la lisibilité des orientations de sa politique monétaire. « La nouvelle réforme apporte des aménagements permettant la diversification des instruments et ainsi l’amélioration du cadre de politique monétaire », explique un communiqué signé de Lucas Abaga Nchama (photo), président du CPM et gouverneur de la Beac.

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.