Sortie de la 21ème promotion de l’École d’État-Major de Libreville

Formation
dimanche, 15 juillet 2018 02:57
Sortie de la 21ème promotion de l’École d’État-Major de Libreville

(Le Nouveau Gabon) - Les 54 stagiaires de l’École d’État-Major de Libreville (EEML), issus de 14 pays d’Afrique subsaharienne se sont vus remettre leurs insignes du diplôme d’état-major, le 11 juillet 2018.

la cérémonie s’est déroulée sous la présidence du ministre d’État, en charge de la Défense nationale, Etienne Massard Kabinda et en présence du Secrétaire général adjoint des Nations Unies, chargé des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, de l’Ambassadeur, Haut Représentant de la République française au Gabon, Dominique Renaux et du Général d’Armée Idriss Ngari, parrain de cette 21ème promotion.

Appelé à remettre son insigne à l’un des meilleurs élèves de la promotion, l’Ambassadeur, Dominique Renaux n’a manqué de rappeler que cette école «née de la volonté du Gabon et de la France de créer, il y a dix-sept ans, un centre d’excellence pour dispenser l’enseignement militaire supérieur du 1er niveau, a déjà formé près de 890 officiers de 22 nationalités différentes, aux techniques d’état-major ».

L’EEML forme près de 120 officiers africains au cours de deux stages par an. Elle fait figure de référence pour l’enseignement militaire supérieur du 1er degré. En outre, la France consacre des moyens humains et financiers à l’EEML. A savoir : l’allocation d’environ 280 000 €, soit 180 millions de FCFA par an; la mise à disposition de quatre coopérants militaires techniques français, à temps plein, dont un directeur des études ainsi que des chargés d’encadrement et d’enseignement, pour ne citer que ces exemples.

Stéphane Billé

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.