La Cour des comptes épingle les marchés exécutés par Santullo

Gouvernance
jeudi, 06 décembre 2018 14:53
Guido Santullo, PDG du Groupe Santullo Sericom Guido Santullo, PDG du Groupe Santullo Sericom

(Le Nouveau Gabon) - Dans son rapport remis au chef de l’Etat, la Cour des comptes relève des insuffisances et manquements graves sur la qualité et la consistance des travaux. Ainsi, d’après la Cour des comptes, l’audit des marchés exécutés par le groupe Santullo Sericom a permis de relever les insuffisances et irrégularités se rapportant à la mauvaise planification des projets et aux insuffisances dans la passation et l’exécution des marchés qu’il a remportés.

« L’audit a relevé que l’ensemble des marchés publics passés entre l’Etat et le groupement Santullo Sericom n’a pas fait l’objet d’une programmation budgétaire rigoureuse. Cette situation a eu pour conséquence, le non-respect par l’administration des échéanciers financiers fixés dans le contrat.», peut-on lire dans le rapport.

La cour note également qu’en plus de la programmation budgétaire aléatoire ayant entraîné des interruptions de travaux, l’entreprise a eu recours à la signature d’avenants. Une situation qui a eu pour conséquence d’éroder les délais de livraison des chantiers, achevés pour la plupart au-delà du chronogramme initial.

Santullo Sericom s’est rendu coupable de recours abusif à la procédure d’entente directe, de laxisme dans l’élaboration des cahiers des clauses administratives particulières et des cahiers des clauses techniques particulières. Les travaux quant à eux n’ont pas reçu de missions de contrôle technique.

Les insuffisances notées par le rapport «ont eu pour conséquence une surfacturation évaluée à 38, 354 916 833 milliards Fcfa».

PcA

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.