Le Gabon et la Côte d’Ivoire dissipent les malentendus

Gouvernance
jeudi, 15 septembre 2016 14:23
Le Gabon et la Côte d’Ivoire dissipent les malentendus

(Le Nouveau Gabon) - Porteur d'un message du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, le ministre gabonais de l'Intérieur, de la Décentralisation et de la Sécurité, Pacôme Moubelet Boubeya a été reçu ce mercredi à Abidjan par le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Dramane Ouattara.

A la sortie de cette audience de près de deux heures d’horloge avec le président ivoirien Alassane Ouattara, Pacôme Moubelet Boubeya a indiqué être venu de la part du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba pour "réaffirmer" au président Alassane Dramane Ouattara "les liens de fraternité qui ont toujours uni les peuples ivoirien et gabonais". Toujours selon lui "Pour le président Ali Bongo, il ne peut y avoir aucune fronde, aucun nuage dans les relations entre la Côte d'Ivoire et le Gabon, encore moins entre les deux peuples", a-t-il souligné, avant de préciser que ce "message d'union" est "un message particulier qui nous rappelle l'histoire que nous avons en commun depuis la veille de nos indépendances jusqu'à ce jour".

Pour rappel, à l'issue de l'élection présidentielle du 27 août dernier, le Gabon a dénoncé des "ingérences extérieures" dans le processus électoral en accusant un conseiller du président Alassane Ouattara d'avoir tenté de favoriser le retrait de trois membres de la Commission électorale "par corruption" et de "semer des troubles à l'ordre public".

En guise de réponse à cette attitude, dès le lendemain, Alassane Dramane Ouattara a démis son conseiller spécial pour "ingérence" dans le processus électoral au Gabon. Un geste qui, pour le gouvernement ivoirien, s'agissait d'une démarche personnelle d'un individu qui n'engage en rien l'Etat ivoirien.

 

Synclair Owona

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.