Selon la Banque mondiale, l’activité économique dans les pays de la CEMAC devrait s’accélérer pour atteindre un taux de 3 %

Economie
jeudi, 10 janvier 2019 14:48
Selon la Banque mondiale, l’activité économique dans les pays de la CEMAC devrait s’accélérer pour atteindre un taux de 3 %

(Le Nouveau Gabon) - La Banque mondiale (BM) vient de publier ses Perspectives pour l’économie mondiale. Dans ce document, l’Afrique subsaharienne s’en sort avec des performances relativement optimistes.

Dans le cas de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC), la Banque mondiale relève que les pays ont su tirer profit de l’augmentation de la production pétrolière et de la bonne tenue des prix du pétrole durant la grande majorité de l’année 2018.

Poussée par l’augmentation de la production pétrolière et une hausse de la demande intérieure consécutive à l’assouplissement des mesures d’austérité budgétaire, l’activité économique devrait s’accélérer pour atteindre un taux de 3 % dans les pays de la CEMAC.

Par ailleurs, un léger rebond de la croissance devrait être observé chez les exportateurs de métaux, soutenu en partie par une plus forte activité minière.

Le déficit du compte courant a aussi été considérablement réduit dans la zone par de forts ajustements fiscaux. Tout comme les déficits publics grâce aux efforts de mobilisation des recettes et à la réduction des dépenses publiques.

La BM souligne également que les soldes budgétaires devraient encore s’améliorer, reflétant les efforts d'assainissement budgétaire des gros exportateurs de pétrole et l’ajustement continu de la zone CEMAC.

Stéphane Billé  

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.