Le Gabon affiche des importations stables qui témoignent de l'atonie de la demande intérieure

Economie
mercredi, 13 février 2019 12:44
Le Gabon affiche des importations stables qui témoignent de l'atonie de la demande intérieure

(Le Nouveau Gabon) - Après la chute continue des achats du Gabon à l’extérieur depuis 2014, les importations gabonaises sont restées stables en 2017 (+0,27%, à 1 343 milliards FCFA). Dans cette cartographie, les achats de biens de consommation et de biens d’équipement dominent toujours les importations et représentent chacun, un tiers environ des achats à l’extérieur.

Dans le même temps, les biens intermédiaires représentaient 21% du total des importations du pays en 2017, en baisse de 21% par rapport à l’année précédente. Cependant, cette baisse a été compensée par la hausse des deux premiers postes d’importation, surtout celui des biens d’équipement (+22%).

S’agissant de la répartition géographique, l’Europe fournit à elle seule, plus de la moitié des biens importés au Gabon, suivie de l’Asie et de l’Afrique. Dans ce cadre, la France reste de loin le 1er fournisseur du Gabon avec 386 milliards FCFA soit 590 millions d’euro, soit 29% de part de marché, devant la Belgique (142 milliards FCFA), la Chine (131 milliards FCFA), le Portugal (73 milliards FCFA) et la Namibie (55 milliards FCFA), selon les données communiquées par les douanes gabonaises.

Après deux années consécutives de baisse des importations en provenance d’Europe, les achats gabonais en provenance de ce continent, ont augmenté de 10,3% en 2017, à 754 milliards FCFA, portées par une hausse des importations en provenance de la Belgique et des Pays-Bas.

L’Asie quant à elle, a vu ses exportations vers le Gabon opérer un important repli (-17,7%), en raison du recul des exportations chinoises (-29%). Ces évolutions s’expliquent en partie en raison des nombreux projets chinois en cours en 2016 qui se sont terminés en début d’année (routes-construction des stades pour la Coupe d’Afrique des Nations 2017).

Au niveau sous-régional, les importations du Gabon en provenance du Cameroun (denrées alimentaires principalement), ont fortement augmenté (+139%), même si elles restent à un niveau très faible (43 milliards FCFA, soit 3 % des importations gabonaises).

Stéphane Billé avec la Direction générale du Trésor en France

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.