Malgré la crise, le nombre de clients des microfinances en hausse au Gabon (+7,9%)

Banque & Finance
vendredi, 05 février 2021 10:36
Malgré la crise, le nombre de clients des microfinances en hausse au Gabon (+7,9%)

(Le Nouveau Gabon) - Malgré le contexte économique actuel, le secteur de la microfinance au Gabon a enregistré une hausse de 7,9% de sa clientèle à fin septembre 2020. Selon les données de la direction générale de l’économie et de la politique fiscale (DGEPF), le nombre de clients est passé de 216 357 à 233 430 usagers entre septembre 2019 et septembre 2020. Cette embellie a été favorisée d’après la même source par l’ouverture de nouvelles agences.

« Il est dénombré sept agences supplémentaires, suite à l’élargissement des activités d’un opérateur à Owendo et Oyem. Ce qui porte leur nombre à 88 agences. Toutefois, les activités sont majoritairement concentrées à Libreville, Port-Gentil, Franceville et Oyem », explique la DGEPF.

Cette hausse s’est répercutée sur l’encours des dépôts du secteur qui a suivi la même tendance au cours de la période indiquée. En effet, les dépôts de la clientèle se sont consolidés de 3,1% à 62,4 milliards de FCFA, grâce aux performances commerciales des leaders du secteur.

En revanche, les crédits bruts ont légèrement reculé de 0,2% par rapport à leur niveau de 2019, à la même période. « Les EMF font preuve d’un certain attentisme face aux besoins d’exploitation des petites et moyennes entreprises durement secouées par la crise sanitaire », soutient la DGEPF. Et pourtant leurs fonds propres ont plus que doublé en un an pour s’établir à 10,5 milliards de FCFA.

Cette performance a été enregistrée malgré le contexte sanitaire et économique peu favorable. Tout de même, selon la DGEPF, « l’analyse des indicateurs d’intermédiation fait apparaitre des résultats mitigés traduisant un ralentissement de l’inclusion financière ».

L’un des défis des acteurs de ce secteur est de mettre en place des dispositifs devant permettre au grand nombre de personnes d’avoir accès à leurs services. Pour la relance de son économie, les autorités gabonaises espèrent aussi que les EMF vont octroyer un peu plus de crédit. Il faut dire que le portefeuille de ce secteur est constitué de 70% des PME et 30% des particuliers.

L’offre de services financiers de proximité est assurée par 19 EMF (contre 18 en juin 2019), dont 6 coopératives d’épargne et de crédit et 13 sociétés anonymes. Le secteur est dominé par quatre principales structures (Finam, Express-Union EDG, Loxia, et Cofina) qui regroupent à eux seuls, près de 95% des clients du secteur. En septembre 2020, il employait 674 salariés.

Sandrine Gaingne

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.