Gabon : malgré la crise sanitaire, le secteur agro-industriel devrait consolider ses belles performances

Agro
jeudi, 05 novembre 2020 14:21
Gabon : malgré la crise sanitaire, le secteur agro-industriel devrait consolider ses belles performances

(Le Nouveau Gabon) - Les derniers chiffres du ministère de l’Economie sur le secteur agro-industriel semblent de nature à redonner du baume au cœur, dans un contexte de crise du Covid-19. En effet, grâce à la montée en puissance des plantations du groupe Olam (huile de palme et caoutchouc naturel), le secteur devrait consolider ses performances en 2020.

Ainsi, la production de l’huile de palme brute devrait doubler pour s’établir à 115 100 tonnes, contre 55 200 en 2019. Déjà, au cours du premier semestre 2020, la filière a maintenu cette dynamique de bons résultats, en dépit du contexte de crise sanitaire qui prévaut. Ainsi, la récolte des régimes de palme s’est consolidée de 29,8%, à 157 088 tonnes, en raison de l’arrivée à maturité des plantations de Kango et Mouila. En conséquence, la production d’huile brute rouge a augmenté de 35,7% pour s’établir à 38 430 tonnes.

Dans le même temps, la mise en exploitation des plantations d’hévéa d’Olam Rubber, de Bitam, au nord du pays, devrait quant à elle, renforcer la production globale de caoutchouc de 64%, soit 15 400 tonnes contre 9400 tonnes en 2019.

Au cours des six premiers mois de l’année, la production a enregistré une augmentation, aussi bien pour le caoutchouc humide (+46%) que pour le caoutchouc usiné (+ 24%). Cela, grâce également à la montée en puissance de ces exploitations de Bitam. Sur le plan commercial, malgré un repli des exportations de granulés (-6,6%), le chiffre d’affaires s’est amélioré de 12% à 3,5 milliards de FCFA, soutenu par les ventes locales.

La filière sucre a également suivi cette tendance haussière, grâce à la bonne tenue des différentes qualités, au premier semestre 2020. Le sucre transformé a augmenté de 10,4% à 10 809 tonnes sur la période d’analyse. Dans le même temps, les ventes se sont renforcées de 4,3% à 16 398 tonnes, en lien avec le raffermissement de la demande locale. Cette activité a enfin induit une hausse de 5,3% du chiffre d’affaires à 11,2 milliards de FCFA.

Marcel Saint-clair Eyene

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.