Le Gabon, premier producteur africain et deuxième mondial de placages

Bois
lundi, 09 avril 2018 06:43
Le Gabon, premier producteur africain et deuxième mondial de placages

(Le Nouveau Gabon) - La politique implémentée par les autorités gabonaises en matière de gestion de la filière bois semble sur une bonne voie. En effet, depuis l’interdiction par décision présidentielle en 2010, de l’exportation du bois en grumes, les performances de ce secteur, notamment en termes de transformation locale de cette matière première, affichent des indicateurs encourageants.

Gardant son crédo de désormais transformer localement son bois, dans l’optique d’accélérer la diversification de l’économie, tout en restant aligné aux engagements internationaux de développement durable des forêts, le pays compte aujourd’hui, parmi les premiers producteurs de bois tropicaux au monde avec une production de plus de 270 000 m3 de placages, contre 170 000 m3 en 2009.

Ces données ont été rendues publiques le 6 avril dernier, par le ministre d’Etat en charge de la Forêt et de l’Environnement, Pacôme Moubelet Boubeya, lors de la cérémonie d’inauguration de la société Accurate Industries, dans la Zone économique à régime privilégié de Nkok.

Occasion a ainsi été donnée au patron des forêts gabonaises, de magnifier la « courageuse et visionnaire décision » du président de la République, Ali Bongo Ondimba d’interdire l’exportation des grumes. Laquelle mesure, a-t-il précisé, « visait principalement la transformation du bois pour, non seulement en apporter une plus-value, mais surtout pour créer un écosystème économique globale afin que l’exploitation de la forêt gabonaise puisse contribuer grandement à la création de la richesse nationale et par conséquent, à la création d’emplois ».

« L’inauguration de la société Accurate Industries vient également renforcer la position de notre pays en tant que premier producteur africain de placage et deuxième producteur mondial dans ce domaine. », a indiqué le membre du gouvernement. Avant d’ajouter que « Ceci constitue un élément de très grande fierté, surtout lorsque nous savons que nous avons atteint ce rang en étant entièrement aligné aux normes d’aménagement durable de nos forêts ».

Il est à noter que cette cérémonie a également servi de cadre à la finalisation de quatre conventions, en vue de la construction de nouvelles entreprises dans le secteur du secteur bois. Avec ces nouveaux opérateurs, a relevé Pacôme Moubelet Boubeya, «la zone Spéciale de Nkok va voir son volume d’exportation mensuelle augmenté de plus de 400 conteneurs en plus des 530 conteneurs déjà exportés à ce jour».

Stéphane Billé  

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.