Le Gabon envisage abriter un séminaire sur le Web marketing pour femmes entrepreneures

Economie
mercredi, 08 mars 2017 17:10
Le Gabon envisage abriter un séminaire sur le Web marketing pour femmes entrepreneures

(Le Nouveau Gabon) - Les autorités gabonaises entendent positionner leur pays dans les futures activités et programmes de travail mis en place par le Centre islamique pour le développement du commerce (CIDC), et prendre une part active dans les différents programmes annoncés.

Aussi, selon Razzaq Guy Kambogo, ambassadeur Haut représentant de la République gabonaise près le Royaume du Maroc, «le Gabon n’y verrait aucun inconvénient à se voir confier l’organisation d’un séminaire de formation sur le marketing en ligne et l’analyse de marché pour femmes entrepreneures. Ceci viendrait assurément conforter la gente féminine quant à son apport indéniable dans le tissu économique national».

Selon lui, cet atelier au profit des femmes entrepreneures qu’envisage d’abriter le Gabon, viserait plusieurs autres objectifs à savoir : assister les opérateurs économiques dans la conception de leur site Internet, et la commercialisation de leurs produits et services en ligne ; fournir les outils nécessaires en vue de familiariser les femmes avec les stratégies de marketing en ligne et d’informer le secteur privé des pays de l’OCI sur les opportunités du commerce et d’investissements dans certaines régions et pays de l’OCI.

Toutes ces ambitions, poursuit-il, devraient à terme, permettre à des porteurs de projets de bénéficier de conseils et de retours d’expériences d’entrepreneurs et d’experts, indique-t-on.

Le Centre islamique pour le développement du commerce est un organisme œuvrant à l’essor des échanges, du commerce et des investissements entre les pays membres de l’Organisation de la conférence islamique (OCI). Grâce à son vaste réseau, le CIDC met en place, un réseau d'informations exhaustives sur le commerce, les statistiques, les réglementations, les tarifs douaniers, les salons, etc., à la disposition des Etats de l'OCI.

Tout comme il organise régulièrement des rencontres entre hommes d'affaires des Etats membres de l'OCI opérant dans le même domaine d'activité. C'est le cas des secteurs du textile, de la pêche, ou encore  de l'industrie mécanique.

Stéphane Billé

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.