Création d’entreprises : après avoir mis fin aux mesures de solidarité Covid, l’Anpi baisse de nouveau ses tarifs

Economie
lundi, 30 novembre 2020 15:44
Création d’entreprises : après avoir mis fin aux mesures de solidarité Covid, l’Anpi baisse de nouveau ses tarifs

(Le Nouveau Gabon) - Quelques jours seulement après avoir mis fin aux mesures de solidarité Covid et rétabli les anciens taux appliqués pour la création d’entreprises au Gabon, l’Agence nationale de promotion des investissements (Anpi) annonce de nouveaux tarifs. 

Dans un communiqué, l’Agence informe qu’à partir de ce 30 novembre, les tarifs appliqués pour la création des entreprises individuelles sont fixés à 85 000 FCFA pour les nationaux et 135 000 FCFA pour les non nationaux. Pour la création des sociétés, il faudra débourser 220 000 FCFA pour les Gabonais et 370 000 FCFA pour les non Gabonais. Tout ceci en plus du paiement de 500 F par page de statuts et procès-verbal.

Au mois de juin dernier, pour faciliter la création d’entreprises dans un contexte de pandémie de coronavirus, les taux avaient déjà été réduits à 70 000 FCFA pour les individuels et 150 000 FCFA pour les sociétés, avant d’être de nouveau fixés à 110 000 FCFA pour la première catégorie d’entreprises et 270 000 FCFA pour la seconde, le 23 novembre 2020.

La suspension de la mesure Covid n’avait pas été bien accueillie par les populations. Car, elle ne favorisait pas, selon elle, la création d’entreprises dans un contexte de crise marquée par la perte d’emplois. Ces plaintes ont certainement été écoutées par l’entreprise qui est en quelque sorte revenue sur sa décision.

« Consciente des difficultés que rencontrent particulièrement les entrepreneurs en cette période encore difficile et à la suite d’une concertation avec les différentes parties prenantes, l’Anpi décide de la suspension de l’application du nouveau barème de frais de formalisation des entreprises, comme indiqué dans son dans communiqué du 20 novembre », expliquent les responsables de la structure.

Malgré cette nouvelle baisse, les populations attendent encore plus de l’Anpi. « L’Anpi nous montre à travers cette nouvelle mesure qu’elle écoute nos préoccupations. Et c’est une bonne chose. Nous espérons cependant que ces tarifs soient encore réduits pour encourager la création d’entreprises dans ce contexte difficile », soutient un opérateur économique.

En effet, la Covid-19 a considérablement impacté l’économie du pays avec à la clé la fermeture des entreprises et la perte des emplois. D’après le ministère de l’Emploi, cette crise a causé la perte de 10 000 emplois dans le secteur privé formel du Gabon.

Sandrine Gaingne

Lire aussi:

L’Anpi met fin à la mesure de solidarité Covid et rétablit les tarifs de création d’entreprises

Anpi : Ghislain Modza Mboma pour booster la création d’entreprises dans un contexte de crise

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.