Présidentielle 2016 : le gouvernement gabonais donne des gages de transparence à l’Union européenne

Gouvernance
vendredi, 01 juillet 2016 14:36
Présidentielle 2016 : le gouvernement gabonais donne des gages de transparence à l’Union européenne

(Le Nouveau Gabon) - Il y aura une mission d’observation de l’Union européenne (UE) à l’occasion de la présidentielle du 27 août prochain. C’est ce qui ressort de la rencontre tenue récemment à Libreville entre le gouvernement gabonais et la délégation de l’Union européenne au Gabon.

Bruxelles s’est engagé ainsi à accompagner le gouvernement gabonais dans l’organisation et la supervision du scrutin présidentiel afin de garantir sa transparence et sa crédibilité. Le dialogue politique présidé par le Premier ministre, Daniel Ona Ondo (photo, s’est déroulé conformément à l’article 8 des accords de Cotonou qui lient les pays ACP, dont le Gabon fait partie, et l’UE. Le chef du gouvernement a exprimé toute sa satisfaction en relevant que le Gabon est entièrement disposé à créer un climat politique apaisé pré et post-électoral et d’assurer la crédibilité des résultats qui sortiront des urnes au soir du 27 août prochain.

Dans les échanges qui ont suivi, notamment sur l’accès de tous aux médias publics, la tenue d’un dialogue politique sans exclusive, l’indépendance de la justice et la sécurité durant tout le processus du vote, sur toutes ces questions, le gouvernement a donné des garanties à la partie européenne, avec la participation du Conseil national de la démocratie (CND), de sa ferme volonté d’asseoir un processus démocratique, libre, transparent et sans heurts. 

Daniel Ona Ondo, a déclaré: « la démocratie au Gabon est un processus tendanciel qui a fortement évolué sous la forme participative car tous les acteurs politiques sont impliqués de façon consensuelle d’amont en aval ».

 

S.A

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.