Le PM, Julien Nkoghe Bekalé va mettre un accent particulier sur l’orthodoxie budgétaire et financière

Gouvernance
vendredi, 08 mars 2019 10:15
Le PM, Julien Nkoghe Bekalé va mettre un accent particulier sur l’orthodoxie budgétaire et financière

(Le Nouveau Gabon) - A la faveur d’une réunion tenue cette semaine, avec le ministre d’Etat en charge du Budget et des Comptes publics, Jean Fidèle Otandault et celui de l’Economie, Jean-Marie Ogandaga, le premier ministre, Julien Nkoghe Bekalé a réitéré l’engagement du gouvernement sur l’orthodoxie de l’exécution et budgétaire et financière.

De manière spécifique, le PM a instruit les deux membres du gouvernement sur l’implémentation de la maîtrise, la rationalisation des dépenses et la mobilisation des recettes.

Les différents intervenants se sont aussi accordés sur la nécessité de renforcer les capacités dans ce secteur, dans le but d’améliorer les recettes. Une fois mobilisées, celles-ci vont servir à financer les filets sociaux ; notamment, l’éducation, la santé, les infrastructures, l’énergie, l’eau…

Pour ce faire, Julien Nkoghe Bekalé a décidé de passer de la parole à l’acte. Notamment au sujet de la mise en place du comité de trésorerie annoncé lors de sa présentation de politique générale, le 26 février dernier, à l’Assemblée nationale.

Dans cette optique, les ministres auront désormais la signature sur les budgets. La gestion de ceux-ci sera surveillée à la lettre par les ministres financiers. D’où la résurgence des journées comptables.

Par ailleurs, le suivi de la feuille de route des membres du gouvernement aura pour ambition, « de sortir de la dictature de l’urgence ». A cette occasion, le premier ministre a instruit le ministre du Budget de régler le problème des grèves au sein des régies financières.

Stéphane Billé

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.