La présidence explique la suppression de certaines agences

Gouvernance
vendredi, 08 mars 2019 10:39
La présidence explique la suppression de certaines agences

(Le Nouveau Gabon) - Le dernier conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba le 26 février dernier, a donné lieu à la suppression de plusieurs agences et entités publiques.

Lors de la conférence de presse donnée le 7 mars 2019 à Libreville, le porte-parole de la présidence de la République, Ike Ngouoni Aila (photo) est longuement revenu sur les raisons qui ont motivé cette décision.

En fait, c’est la culture de l’évaluation pour mesurer l’efficacité qui caractérise désormais le président de la République, qui a motivé cette suppression. Car, souligne-t-il, le chef de l’Etat fait de la culture du résultat, un point fondamental de son action à la tête du pays.

« Quand une institution ne présente plus d’intérêt manifeste pour la collectivité, il convient de la supprimer.», explique-t-il. Car, poursuit-il, il sera davantage question de mériter sa place par le travail, l’efficacité et les résultats tant au sein du gouvernement que des autres structures étatiques.

«Si cela porte ses fruits, on continue. Si ce n’est pas le cas, on rectifie le tir. Comme il a été fait lors du dernier conseil des ministres avec la suppression de certaines structures devenues redondantes ou inopérantes.».

PcA

Source:communication présidentielle

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.