La France promet une aide sous conditions à la zone Cemac

Gouvernance
lundi, 16 avril 2018 07:40
La France promet une aide sous conditions à la zone Cemac

(Le Nouveau Gabon) - Au sortir de la réunion des ministres des Finances de la zone Franc, la France a indiqué que les aides et prêts annoncés, lors du sommet du 23 décembre 2016, à Yaoundé, en direction des pays de la Cemac, seront décaissés sous certaines conditions.

Ainsi, par exemple, pour ce qui concerne le Congo, en négociations avec le Fonds monétaire international (FMI), la France pose comme condition la conclusion d’un programme comme l’ont fait les autres pays de l’espace communautaire, englués dans la crise pétrolière, pour que le pays bénéficie de 135 millions d’euros d’aides sous forme de prêts.

« C'est comme ça qu'on apportera de la visibilité au programme de désendettement », souligne Bruno Lemaire à l’AFP.

Les fonds font partie de la cagnotte d’un milliard d’euros promis à Yaoundé aux pays de la Cemac, dont les économies sont en situation difficile, du fait de la chute des cours du baril de pétrole, depuis le second semestre 2014.

Selon l’AFP, citant des personnes dans l’entourage du ministre français de l’Economie et des Finances, le Cameroun et le Gabon, premiers pays à conclure des programmes dans le cadre de la Facilité élargie de crédit avec le FMI, ont déjà bénéficié de décaissements semestriels sous forme de prêts. La RCA qui ne connaît pas la crise pétrolière, a reçu des aides tandis que le Tchad a bénéficié à la fois des aides et des prêts de l’Hexagone.

PcA

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.