Le député Alexandre Awassi propose le développement d’un tourisme minier à Moanda

Mining
mardi, 06 avril 2021 12:27
Le député Alexandre Awassi propose le développement d’un tourisme minier à Moanda

(Le Nouveau Gabon) - Le secteur minier gabonais pourrait constituer une niche pour le tourisme gabonais selon député de Moanda, Alexandre Awassi. Raison pour laquelle il propose le développement de ce type d’activité à Moanda, zone dans laquelle la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), filiale gabonaise du français Eramet, exploite le minerai de manganèse.

« Et si l'on développait un tourisme minier à Moanda qui exposerait en plus de l'histoire de cette ville minière, ces mastodontes sur les photos et sites miniers impressionnants… Ce spectacle méconnu de plusieurs », a-t-il tweeté le 30 mars dernier. Pour le parlementaire, le site minier de Moanda pourrait attirer des curiosités car, c’est une belle cité « qui mérite un autre regard ».

Cette proposition du député gabonais est faite dans un contexte où le tourisme local, touché par la crise de la Covid-19 peine à se relever. Un contexte qui devrait obliger les acteurs du secteur, ainsi que les Etats, à faire preuve d’innovation afin de se démarquer et de relancer le secteur.

Car, avec les restrictions de voyage liées à la pandémie, le secteur touristique gabonais qui est à 95% un tourisme d’affaires, se trouve largement affecté. Avec des pertes estimées à 80% de leur chiffre d’affaires et des dettes estimées à plus de 4,2 milliards de Fcfa selon la présidente du Club de tourisme de Libreville (CTL), Jocelyne Halajko.

Par ailleurs, dans un tel contexte, le développement d’un tourisme minier à l’intérieur du pays permettrait aux Gabonais d’en savoir plus sur cette ville et sur ce secteur qui représente 6% du Produit intérieur brut du pays, 6,4% des exportations du pays et emploie 2000 personnes selon la direction générale du Trésor français.  « Les Gabonais ne connaissent que la province d’où ils sont originaires. Lorsqu’ils ont un peu de temps et de moyens, c’est pour retourner dans leur village, mais pas pour découvrir leur pays et c’est dommage », déplore la présidente du Club de tourisme de Libreville (CTL).

Rappelons que selon des données officielles, la Comilog extrait 90% du manganèse issu du sous-sol gabonais dans son complexe métallurgique de Moanda.

SG

Lire aussi:

https://www.lenouveaugabon.com/fr/mining/3103-16714-le-conseil-d-administration-d-eramet-maintient-christel-bories-a-la-tete-du-groupe-pour-un-nouveau-mandat-de-4-ans

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.