La Ceeac plaide pour le « repositionnement » du groupe des Etats ACP

Economie
vendredi, 01 avril 2016 11:53
La Ceeac plaide pour le « repositionnement » du groupe des Etats ACP

(Le Nouveau Gabon) - Ahmad Allam-Mi (photo), le Secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac), a mené un plaidoyer le 30 mars dernier à Bruxelles, auprès du groupe des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). C’était à l’occasion de la table ronde sur la coopération interrégionale au titre du programme de développement à l’horizon 2030. « Tout en marquant mon appréciation pour les valeurs de solidarité qui constituent le socle du groupe des Etats ACP, je voudrais plaider pour son repositionnement dans les divers chantiers et défis de développement économique en tenant compte des potentialités et des spécificités de chaque région », a déclaré  Ahmad Allam-Mi.

Selon lui, le groupe ACP pourrait accompagner la Ceeac « dans le domaine du commerce des services, dans la mise en œuvre du Plan de développement industriel accéléré en Afrique centrale ainsi que dans le cadre de la mise en œuvre de la vision minière pour l’Afrique centrale ». Poursuivant son plaidoyer, le SG de la Ceeac a souligné que, s’il existe un domaine révélateur de l’utilité et de l’importance, pour les pays africains, de maintenir, dans le futur, la cohésion du groupe des ACP, c’est bien le domaine de l’intégration commerciale et en particulier les négociations commerciales.

« Aujourd’hui, quand nous tirons le bilan de cette expérience de négociations séparées au sein de blocs régionaux, les résultats ne sont pas ceux qu’ils auraient été si le groupe ACP avait négocié en bloc uni. Le moins que l’on puisse dire, est qu’en Afrique centrale, la cohésion régionale a été fortement perturbée par la multiplicité des régimes d’accès au marché européen qui prévaut actuellement dans les pays de notre région », a fait observer le SG de la Ceeac.

La conclusion logique qui s’impose selon lui, est que le groupe des pays ACP doit d’être maintenu, ne serait-ce que pour renforcer le pouvoir de négociations de la Ceeac dans les instances commerciales telles que l’Organisation mondiale du commerce.

Le groupe des Etats ACP rassemble aujourd’hui près de 980 millions d’habitants répartis sur 79 pays et 3 continents (48 pays d´Afrique sub-saharienne, 16 de la Caraïbe et 15 du Pacifique). Son rôle est centré sur la réduction, et à terme l’éradication, de la pauvreté. 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.