Les projets de construction des barrages hydroélectriques de Booué et Tsengue–Lélédi connaissent une avancée significative

Electricité
jeudi, 28 février 2019 15:52
Les projets de construction des barrages hydroélectriques de Booué et Tsengue–Lélédi connaissent une avancée significative

(Le Nouveau Gabon) - Le secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) a servi de cadre ce 26 février 2019, à la signature du contrat pour l’élaboration des études d’avant-projet sommaire, détaillé ainsi que d’impact environnemental et social des barrages hydroélectriques de Booué et Tsengue–Leledi.

Ces contrats ont été paraphés par le secrétaire général de la CEEAC Ahmad ALLAM-MI, et le chef de mission du Groupement ISL INGENIERIE, NESPAK, OIE, GIBB ET OREADE BRECHE, Sylvain CHEVALIER. Ces projets s’inscrivent dans le cadre du projet d’appui à la création d’un organisme de bassin transfrontalier (Ogooué, Ntem, Nyanga et Komo).

Ils sont financés par la Facilité africaine de l’eau et le Fonds spécial du mécanisme de financement de la préparation des projets d'infrastructure du NEPAD (Fonds spécial IPPF - NEPAD), à hauteur de 1 154 201,92 euros soit environ, 757 millions FCFA.

Il est à noter que ces deux projets d’investissement ont un caractère intégrateur dont la production en énergie électrique sera associée aux lignes d’évacuation vers les pays frontaliers (Guinée équatoriale, Cameroun et Congo).

Par ailleurs, la centrale de Tsengue Lélédi figure parmi les projets prioritaires de l’Afrique centrale présentés aux bailleurs de fonds lors de la Table Ronde, organisée par la CEEAC à Bruxelles (Belgique) le 17 juin 2016. Le démarrage de l’étude est quant à lui programmé à la fin du mois de mars 2019, pour une durée de onze mois.

Stéphane Billé

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.