Gabon: une dizaine de partis de l’opposition favorables au dialogue politique proposé par Ali Bongo

Gouvernance
lundi, 12 décembre 2016 06:23
Gabon: une dizaine de partis de l’opposition favorables au dialogue politique proposé par Ali Bongo

(Le Nouveau Gabon) - Le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet a poursuivi les 9 et 10 décembre 2016, la quatrième phase des consultations des partis de l’opposition en vue de la tenue prochaine du dialogue politique au Gabon, une initiative du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba.

Le 9 décembre, ce sont les présidents du PDS (Parti pour le développement et de la solidarité sociale), Me Séraphin Ndaot Rembogo, du PT (Parti travailliste), Mbourou Ydjackou et de l’Adere (Alliance démocratique et républicaine) de Florentin Moussavou qui ont, à leur tour, échangé avec le chef du gouvernement. Le samedi 10 décembre, Emmanuel Issoze Ngondet s’est concerté avec Victor Missanda, un autre membre de l’Adere, Bruno Ben Moubamba de l’ACR, Charles Martin Ze Memini du FPU et Paul Mba Abessole du RPG.

Avec toutes ces forces politiques, favorables au dialogue, le chef du gouvernement a présenté les enjeux autour de cette initiative présidentielle. Ses interlocuteurs ont à leur tour, souhaité être associés à toutes les étapes devant aboutir à cette grande rencontre des acteurs politiques nationaux. L’objectif ici étant de garantir la bonne organisation de ce futur conclave, tant attendu et chargé de consolider l’unité nationale et la paix sociale dans le pays. Des discussions entre toutes les parties, il ressort clairement l’adhésion de tous à l’idée de dialogue prônée par Ali Bongo Ondimba. A leurs yeux, la politique de la « chaise vide » n’est pas payante si l’on veut sortir le pays de la crise postélectorale pour l’inscrire durablement dans la paix, la sécurité et le développement intégral.

Le dialogue engagé en novembre dernier a déjà rassemblé à tour de rôle les responsables de Gabon Avenir (GA), du Rassemblement des démocrates républicains (RDR), du Moréna originel (MO), du Bloc démocratique chrétien (BDC), du Bloc républicain démocrate (BRD) et du Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP). Le 2 décembre, René Ndemezo'o Obiang, président de Démocratie nouvelle (DN) et un des porte-parole du candidat Jean Ping à l'élection présidentielle du 27 août dernier a aussi pris part à ces concertations.

Sylvain Andzongo

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.