Dieudonné Minlama Mintogo lance le concept « Gabon Nouveau Départ », pour relancer la machine sociopolitique et économique du pays

Gouvernance
lundi, 14 janvier 2019 15:09
Dieudonné Minlama Mintogo lance le concept « Gabon Nouveau Départ », pour relancer la machine sociopolitique et économique du pays

(Le Nouveau Gabon) - Le climat sociopolitique et économique que traverse le Gabon commence à prendre des proportions inquiétantes. Cette situation déjà bien marquée depuis la présidentielle du 16 août 2016, dont les stigmates restent encore bien présents dans les esprits, s’est vue aggravée par la maladie du chef de l’Etat, Ali Bongo, mais aussi et surtout, avec la tentative de putsch avortée du 7 janvier dernier.

C’est le constat établi et présenté par le président d’Ensemble pour la République, et ancien candidat à l’Election présidentielle de 2016Dieudonné Minlama Mintogo (photo), à la faveur d’une sortie le 12 janvier dernier, à Libreville. Cette sortie a aussi servi de cadre à l’orateur, d’émettre des pistes de solutions pour sortir le pays de cette fâcheuse et négative orientation.

Selon M. Minlama Mintogo, « la situation que traverse actuellement le pays met en très grande difficulté, notre vivre ensemble ». Et d’ajouter : « Notre pays le Gabon n’a jamais été aussi proche de l’explosion, aussi proche de sombrer dans l’impasse… je voudrais simplement que les uns et les autres retiennent, que notre pays est plongé dans une grande crise politique, économique et sociale, qui entame sérieusement, et met en danger les fondements qui soutiennent notre vivre ensemble ».

Dans son réquisitoire, Dieudonné Minlama Mintogo dénonce particulièrement « la gestion approximative et conflictuelle de la maladie du chef de l’Etat et de son indisponibilité temporaire actuelle, les atermoiements, les interprétations diverses de la Constitution, le doute installé dans la mémoire des Gabonais, la colère, le ras-le-bol, la violence verbale et maintenant la violence physique qui sont, selon lui, des signes forts qui expriment la gravité de la crise citée plus haut ».

Après une profonde radioscopie de la situation, il a annoncé la mise en œuvre d’une plateforme citoyenne et républicaine dénommée « Gabon Nouveau Départ », en guise de thérapie à la relance de la machine sociopolitique et économique du pays.

Cette plateforme, selon lui, devrait « accueillir en son sein, tous les Gabonais et Gabonaises, tous les mouvements de la société civile, les confessions religieuses, les partis politiques et toutes les personnalités qui adhèrent à sa démarche ». De son avis, « nous avons encore le temps de prendre le destin de notre pays en main. Dans tous les cas, si nous nous taisons, les armes parleront à notre place et quand les armes parlent, il est difficile de les faire taire ! »

Stéphane Billé

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] lenouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.